les deux bouchons - 11 - le conservateur

Publié le par Fab le lyonnais

 

    Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter.

    Raymond Devos

  

     Les deux bouchons – 11 – le conservateur

   

     Tomate écarquille ses quinquets, plaint un peu la Génie qui bavait toujours sur ses embièrnes, et raconte vite au Toine pourquoi il est là. C’est qu’il a rencontré dans l’allée un petit vieux qui demandait après eusses. Le petit vieux a dit qu’il était conservateur alors lui, Tomate, l’a mené lire, comme de juste, l’écriteau que monsieur Vautour à fait pendre dans la cour et où il y a d’écrit : « Il est sévèrement interdit aux locataires de faire dans l’immeuble, de la politique, de la musique et des enfants* ».

     Alors il est vite venu avertir le Toine pour qu’il ne se mette pas en contravention contre l’affiche.

     Baraquette ouvre sa croisée et regarde dans la cour et reconnaît tout de suite le petit vieux.

     - C’est pas pour de la politique qu’il vient, cet homme ! dit en riant le Toine, c’est le Conservateur… du musée de Gadagne*, pas le membre du parti conservateur. On se fréquente comme voisins. C’est moi, qui lui ai rafistolé son métier, à la grande tire, quand il s’est trouvé dépontelé*.

Va-t’en donc lui dire qu’il peut monter ou que je descends le rejoindre ; c’est comme il préfère le mieux.

 

     La Génie qui avait la confiance chevillée au corps, s’arrête alors de pleurer en jabillant :

     - Et si qu’il s’y connaissait mieux que le père Trébuchet cet homme ? On devrait le lui montrer quand même… le machin, pas vrai ?

     - Ça se pourrait bien ! Que répond le Toine, il doit s’y entendre comme pas un dans le bric-à-brac. Mêmement que pour son métier, avant qu’il soye nommé à Gadagne il a du passer des examens. Lui il a eu sa grille à démonter…et il ne s’est pas trompé d’un barreau ! Alors tu penses !

   - Et bien, que fait la Génie, fais le donc voir venir, on lui montrera, on ne sait jamais !...

 

     Le Conservateur du Musée de Gadagne, qui rappliquait de ce moment avec Tomate, ne venait justement que pour ça. Leur ayant dit bonjour, il explique qu’il est rentré tout à l’heure chez le père Trébuchet comme Baraquette ne faisait que d’en sortir. Trébuchet l’a averti qu’ils avaient chez eux un vieux morceau de verre, déterré du matin dans le quartier, et il serait bien content qu’ils le lui montrent, vu que c’est dans son état que d’être curieux.

     Les Baraquettes rebriquent en même temps :

     - C’est bien facile. Tenez ! le voilà.

     Le Conservateur prend l’antiquité, la tourne, la tâte, la regarde par-dessus, par-dessous et par côté, la sent, lui passe la langue dessus, au hasard de se la couper, en surchottant à par lui :

     - Ah ! très intéressant…

 

    

 

     il est sévèrement interdit…faire des enfants : authentique ; ce genre de panneau existait et dans un logement où « faire des enfants » était interdit, la femme enceinte et sa famille, se retrouvait à la rue sans autre forme de procès. Pas besoin d’arrêté d’expulsion. Un huissier et un officier de police remettaient le congé, et sous 24h ils partaient avec leurs maigres affaires dans une charrette à bras.

 

Mus-e-Gadagne    Musée Gadagne : Situé au cœur du Vieux-Lyon, l’hôtel Gadagne, propriété des frères Gadagni riche famille florentine présente à Lyon depuis le début du XVème siècle (Thomas offrit une partie de la rançon qui permettra la libération du roi François 1er prisonnier des Espagnols après la bataille de Pavie en 1525) l’hôtel a été acquis par étapes de 1902 à 1941 par la ville de Lyon qui le transforma en musée classé monument historique depuis 1920.

En 1921 il accueillait le musée historique de la ville de Lyon. Il abrite les collections préalablement installées à l’hôtel de ville jusqu’en 1857

En 1950, le musée des marionnettes du monde, organisé autour de la marionnette originale de guignol y était installé et avec les travaux de rénovation et d’agrandissement de 1998 à 2009, la partie marionnettes est désormais regroupée dans un espace muséographique autonome.

Le musée a en effet été fermé pour rénovation pendant dix ans ; il a rouvert ses portes en 2009.

Pour toute personne désirant visiter Lyon, c’est à mon avis le point de départ incontournable.

 

    détrancané : démantibulé, disloqué. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zouzounette40 02/03/2010 19:24





bonsoir Fab....
je pense à toi..et ta maman....
je sais que tu n'es pas toujours dispo...
t'inquiètes pas on peut attendre un peu...
t'embrasse conteur....



JEFF 02/03/2010 18:40



Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter ...


... et ne pas jouer avec, gare aux éclats !



Au grenier de la Lune 02/03/2010 09:08


un baiser papillon ...
une pensée pour ta maman
et Ginie en fond d'écran
voilà une journée qui commence bien


gegouska 02/03/2010 08:04





JiCé 01/03/2010 21:33


Bonsoir Fab! Terrible tempête, en effet, du côté de la Vendée! Spectacle désolant, tous ces dégats... Je suis, bien évidemment de tout coeur avec les victimes. Ici, à Paris, çà a été, dans
l'ensemble, si ce n'est de fortes rafales de vent. Très bonne soirée!