le poète et l'arlequin - suite 3

Publié le par Fab le lyonnais

"Grand Gognand tu risques mieux de trouver le primat des gones (l'évêque de Lyon) à Saint Jean, qu'une vierge à la vogue de Perrache"

La plaisante sagesse lyonnaise

 

    

     Nous lentibardanons en suivant le quai Saint Vincent en direction de Vaise.

  Homme de la roche-copie-1     A la hauteur de la passerelle de l’homme de la roche (en travaux), je prête mes jumelles à Jean (pas les deux petites filles, bande d’arsouilles…, le truc binoculaire qui permet de voir le loin de près, et réciproquement) car je n’suis pas parti sans biscuits afin qu’il observasse sur le quai en face, la statue de Jean Kleberger financier et marchand allemand surnommé « le bon Allemand » pour avoir ouvert la souscription en 1531 de l’aide aux enfants malheureux. Parmi les légendes qui courent sur le mystère de l’existence de Kleberger on cite le fait qu’une arche de pierre restait suspendue au dessus de la Saône et qu’il a financé sa destruction pour faciliter le trafic fluvial. Une anecdote de la plaisante sagesse lyonnaise dit que lorsqu’un débiteur ne veut pas payer son créancier il lui propose : « va te faire payer à l’homme de la roche », allusion à la bourse en pierre qu'ilporte à la main droite.

 

     On passe devant « les Subsistances Militaires», groupe de bâtiments crées par Napoléon Pommier et qui constituaient outre le grenier à blé de Lyon (pour les périodes de disette), une réserve alimentaire et de fournitures pour les forts implantés dans la périphérie. C’est depuis 2007 le siège de l’Ecole Nationale des Beaux Arts.

 

ecoleveto Arrivés à la hauteur du pont de Serin, je lui montre sur le quai Chauveau d’en face l’ancienne Ecole Vétérinaire devenue Conservatoire National Supérieur Danse et Musique (contrairement à l’usage, il n’y a pas de ‘’de’’ devant les deux mots danse et musique. C’est tout le paradoxe des gones que de ne pas faire comme il est coutume de faire).

 

      Nous grimpons vers la Croix Rousse, route en colimaçon et escayers comme de bien s’accorde, et nous passons devant le Fort St Jean, premier bastion construit sous Anchois Pommier pour protéger la ville de Lyon des invasions venant du nord et qui est maintenant l’école des fonctionnaires contrôleurs du Trésor. Arrivé au début du Boulevard de la Croix Rousse, nous passons devant la maison Gillet le grand patron des usines de teinturerie, et qui fut le fournisseur exclusif des ateliers de soieries et des canuts.

     C’est le jour du marché et notamment du marché forain ou marché « aux pattes » ousseque minot, les jeudis et dimanches matins, je me faisais mon argent de poche en aidant un vendeur de tissus, de dessus de lits et de voilages. A cette époque, il y avait des « crieurs » qui mettaient l’ambiance en interpellant les chalands ; maintenant c’est hélas interdit. Sur le trottoir en face nous passons devant l’IUFM que dans les autrefois nous appelions l’Ecole Normale, mêmement que c’est là ousseque ma frangine a appris le métier d’institutrice.

 

     Nous traçons le long du ruban en virant sur la gauche, rue d’Isly, puis de nouveau à gauche rue Jacquard, notre inventeur du ‘’Bistanclaque pan !’’ Que c’est comme ça que nous z’autres on appelle le ‘‘métier à tisser’’, et finablement nous  virons à droite pour remonter la rue Denfert-Rochereau. Nous velà rendus avec nos grollons sur la petite place que fait angle avec le boulevard des Canuts et c’est avec étonnement que l’ami Jean découvre mur,des,canutsen se retournant, le mur peint en trompe l’œil de 1200 m², un des plus grands d’Europe et qui témoigne de la vie du quartier des pentes et du plateau, car si le canut n’existe plus, la Soie reste toujours présente par chez nous, et comme il se doit, sur la colline qui travaille. Toi qui n’es pas de Lyon où si te n’as jamais ramené ta carcasse dans le coinstot, prends le temps de passer rue d’Ivry et de visiter la maison des canuts, ça vaut son pesant de grattons.

 

     Nous crapahutons vers le boulevard de la Croix-Rousse en empruntant celui des canuts et c’est vers les treize plombes bien tassées qu’on rallège sur le plateau à la limite du boulevard de la Croix-Rousse au « gros cailloux ». lyon-croix rousse le gros caillou ER 135 aCe rocher qui date de la période glaciaire a été déterré en 1892 lors du percement de « la ficelle », premier funiculaire créé de par le monde. Il paraîtrait qu’il symbolise le cœur d’un huissier qu’a fichu à la rue de pauvres canuts sans pécuniaux que ne pouvaient plus payer le loyer de leur regrettier ; d’autres disent qu’il provient des carrières des Dombes à cause que les premières maisons sont construites en pierres des Dombes. Pour moi il représente le caillou du mythe de Sisyphe, le mami condamné par Zeus à pousser un rocher lequel arrivé en haut de la colline débaroulait en bas. Mais Sisyphe, c’était pas un cogne-mou et pendant que les dieux s’étaient détournés vers Troie et qu’ils s’occupaient à plein temps des sicottis de l’Achille, de la Belle Hélène, d’Ulysse et de la bande d’énergumènes dont Homère a raconté l’histoire dans son bouquin « Liliane est au lycée », Sisyphe a profité de l’inattention des dieux pour enterrer son rocher et se barrer en douce avec une fenotte sans laisser d’adresse. Mêmement qu’il a inauguré les premières traboules pour qu’on le suive pas à la trace.

 

     Ce n’est pas tout ça, mais nous claquons de la menteuse et l’estogome nous rappelle bruyamment qu’il se fait faim. Nous nous installons au café du Gros caillou, et sous la véranda, nous nous enquillons de par le corgnolon un pavé de bœuf au romarin qui glisse sereinement le long du gigier avec un pôt de côtes.

 

A suivre …

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zouzounette40 29/11/2010 22:09



quel régal ton récit.....tellement bien écrit que je suis là avec vous ......



FJR 65 01/10/2010 14:24



Je viens de chez Frambel.....Alors une Fête le 29..et un anniv le 30...2 jours de fête


Non mais! te souhaite beaucoup de chose


Appel de Phares du 65 MichelP (et oui un autre ...)



Mamieblue 30/09/2010 21:49







Azella. 30/09/2010 19:27



Bon Anniversaire Michel !!! des bises par millier aujourd'hui pour toi !!!



cheyenne 30/09/2010 18:37



Petit cachotier, c'est ton aniv ? alors   bon anniversaire Fab, et plein d'autres  derrière, jhe les vois qui  fon la  queue...


BON ANNIVERSAIRE !