Chroniques préhistoriques - 5 - la coutume

Publié le par Fab le lyonnais

 

En ces temps reculés de la préhistoire, la vie était rude.


     Lorsque Bic et Gaïa arrivent au seuil de la caverne toute la tribu est rassemblée, sans doute prévenue par le sorcier-guérisseur-naturopathe.

     Gaô le Chef, les accueille en souriant tout en fronçant un peu les sourcils (les chefs ils aiment bien froncer les sourcils).

 

     - Je viens te demander la main de ta fille, déclare Bic.

     - Je le souhaite de tout mon cœur, renchérit Gaïa

 

     En ces temps reculés on avait du savoir-vivre et de la délicatesse ; ce n’est pas comme de nos jours où t’emballe une michtonne avec trois salades qu’ensuite t’as intérêt à sortir couvert plutôt que de tremper ton biscuit sans discernement.

 

     - Quelqu’un s’oppose-t-il à cette union ? dit à voix forte Gaô en se tournant vers les membres de la tribu.

     Personne ne moufte et les sourires qu’on areluque ne laissent pas le moindre doute sur l’approbation du clan.

 

     Il se place alors en face des deux tourtereaux et pose sa main sur leurs mains réunies.

     - Je te donne mon consentement, déclare-t-il ; tu connais la coutume, l’acceptes-tu ?

 

     Bic acquiesce (tu penses bien qu’y n’allait pas dire : Ah ! ben non, j‘ai la pétoche ; tant pis, j’me casse). Il savait que tout prétendant doit apporter la preuve de sa bravoure et de sa capacité à protéger et nourrir une famille. Ca ne rigolait pas en ces temps reculés car entre les dinosaures, les plésiosaures, les brontosaures et les harensaures, il fallait assumer.

 

     - Tu dois être de retour à la prochaine lune et nous ramener, gibier, fourrure, la tête d’un grand fauve, ou tout autre élément justifiant de la réussite de ton épreuve. Ensuite nous célébrerons les noces en vantant tes exploits.

     - Banco ! J’y go ! répond Bic

 

     Le lendemain matin, Gaô lui fait présent de son couteau en pierre taillé ; le plus grand chasseur de la tribu lui refile son meilleur pieu et le sorcier lui remet un sachet d’onguents. Gaïa de son côté lui offre son collier de dents de vélociraptor et elle lui signifie qu’elle a confiance en son retour et qu’elle n’éprouve nulle crainte.

En ces temps reculés, on n’avait pas du sang de guimauve dans les veines.

     - Je t’attendrai et je suis sûre de ta réussite, ponctue-t-elle.

 

     C’est beau non ! Rien à voir avec Roméo et Juliette, c’est du Lauren Bacall avec Humphrey Bogart dans « Le port de l’angoisse ». King Kong et Jurassic Park, c’est du pipi d’chat à coté de cette superproduction.

     Faut que j’en cause à un scénariste…

 

A suivre…

 

Etonnant non !!!

Un petit pas vers l’aventure un grand pas pour le cinématographe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ginie 21/11/2009 19:22


J'savais pas que t'allais faire une suite pipa !! fallait prévenir. Bon je croise les doigts pour que ça se passe bine pourvu qu'il y arrive : mais si la prétendante a confiance on a qu'à nous
aussi lui faire confiance..........je file sur le suivant pour voir la suite.................


zouzounette40 20/11/2009 21:17


voilà je rattrape mon retard de lecture et je me régale de tes histoires....je pense aussi que ce serait un bon film....causes en donc à un scénariste .....si tu en connais un....bisous Fab....je
grimpe plus haut....non pas aux rideaux lol !!! tu n'as pas mis tes lunettes Fav ?? lol !!!


Jeansanterre 17/11/2009 21:19


Bonsoir FAB , merci pour ce savoureux épisode de BIC l' Ancien notre ancêtre commun ... heureuse époque (façon de dire ...) ou l'on te demandait pas de prouver ta valeur chaque jour au risque d'y
perdre sa vie, la cueillette des brimbelles était moins risqué que la chasse aux papys lions ( je sais, c'est facile mais bon, ça ne me coûte rien ...) Les mousmées en familles aux petits soins
pour les mômes et les anciens et les mecs à la pêche ou à la chasse aux petits gibier, voilàqui m'aurais plu ! ....Merci pour ton sympatique com sous mon poème, mais je crains avoir déçu
not'Zouzou , je crois qu'il me faut réécrire un autre poème qui cette fois, soit comme la description de ses belles photos d'océan.... A plus mon grand frérot des traboules. AMITIE.
Jeansanterre.


Frambel 17/11/2009 21:09


Je viens de faire une super lecture chez toi, je reviendrai, pour sûr, lire la suite: Amitié.....Bon j'y Go ! !  à plus


zouzounette40 17/11/2009 20:23



bonsoir mon Fab.....merci de tes mots si bien écrit et présentés....pour répondre à ta question j'ai en fait deux appareils photos : un canon A480 le petit
que je fais suivre partout....bien pratique et qui fait de belles photos avec 8 Millions de picsel et pour mes 50 ans je me suis fait plaisir en m'achetant le CANON (je suis très Canon ) EOS 450
D ...un appareil superbe...je suis en train de l'étudier donc je fais beaucoup de clichés car j'apprends à m'en servir beaucoup d'options et de possibilités sur cet appareil....j'ai mon copain
Kryg (dans mes favs ) qui est un spécialiste et qui m'aide bien en me donnant des astuces...je trouve que je progresse bien...et tant mieux ..c'est encore une passion ..la photo que j'ai de mon
papa....très photo il nous développer les noirs et blancs dans la salle de bain....mdr !! ma soeur a cette passion aussi mais elle a eu le courage de faire partie du club photo pendant des années
et donc d'apprendre beaucoup moi je fais ça au " pif "....SUIVANT MES IDEES MES ENVIES ET CE QUE ME PROPOSE LA NATURE....bON JE REPASSE PLUS TARD..JE FINIS DE REPONDRE AUX COMS....et je
reviendrai lire tranquillement....nos ancètres les préhistoriens...........bisous